Que faire en cas de fuite de gaz ?

Une fuite de gaz peut être dangereuse pour les habitants d’une maison. Elle peut avoir des conséquences néfastes : une explosion, un incendie, une asphyxie ou encore une intoxication. Dans tous les cas, il est nécessaire de réagir le plus vite possible, en cas de doute sur la présence d’une fuite de gaz chez vous. Découvrez ici les bons gestes à adopter, pour gérer au mieux votre problème !

Comment détecter une fuite de gaz chez soi ?

Il existe de simples astuces permettant de détecter la présence d’une fuite de gaz chez vous. Si vous reniflez une odeur de gaz provenant de vos installations, appliquez de l’eau savonneuse sur les parties suspicieuses (joints, tuyau ou robinet). Si vous constatez des bulles qui se forment à ces endroits, vous avez donc trouvé la source de cette émanation. Sinon, vous pouvez utiliser un détecteur de fuite de gaz en spray. En cas de suspicion, agissez avec précaution et procédez vite à la recherche de fuite de gaz, afin de confirmer ou non vous doutes.

Faites attention, ne tentez aucune intervention en allumant un briquet ou une allumette. En effet, s’il y a vraiment une fuite de gaz vous risquerez de causer une explosion et de mettre votre vie ainsi que celle de votre famille en danger !

Fuite de gaz : quels sont les bons gestes à adopter ?

En cas de doute sur une fuite de gaz au sein de votre habitation, vous devrez vite prendre les mesures de sécurité nécessaires :

Tout d’abord, ouvrez en grand vos fenêtres et porte. Cela vous permettra d’aérer la pièce concernée par la fuite et de limiter les risques d’inhalation du gaz. Ensuite, si cela est possible, coupez l’arrivée de gaz et n’utiliser aucun appareil ou source d’étincelle (lampe torche, interrupteurs, appareils ménagers, téléphones fixes ou mobiles…). Cela vous évitera la création d’une étincelle qui pourrait engendrer une explosion, notamment si la fuite de gaz est trop importante.

Ne fumez pas et n’utilisez pas de briquet. Si vous vivez en immeuble, ne prenez pas l’ascenseur. Pensez également à prévenir vos voisins, notamment si la fuite touche les parties communes. N’utilisez pas la sonnette, frappez plutôt aux portes afin de les avertir ! Dans le cas où la fuite de gaz est indécelable, sortez rapidement de votre logement et mettez-vous dans un endroit hors du danger !

Qui contacter en cas d’une fuite de gaz chez soi ?

Après avoir quitté votre logement, appelez vite les secours. Le GRDF a mis au service de ses abonnés un numéro d’urgence consacré spécialement aux personnes rencontrant des problèmes de fuites de gaz. Cet appel est complètement gratuit depuis un téléphone fixe et permet de déclarer en urgence toute fuite de gaz. Ce service est disponible 24 h/24 et 7 j/7.

Une fois que la fuite a été colmatée, prenez un rendez vous avec un spécialiste de la plomberie. Il pourra ainsi réaliser un diagnostic à vos installations de gaz, détecter les éventuels problèmes et effectuer les réparations nécessaires.

Comment éviter une fuite de gaz chez soi ?

Il est possible de prévenir les fuites de gaz en prenant certaines précautions qui vous permettront de limiter les risques de ce type d’incidents dans votre maison. L’une des premiers gestes à appliquer consiste à faire une révision à vos installations de gaz et ce au minimum une fois par an. Une telle intervention doit être confiée à un plombier compétent. Il ne faut pas oublier également l’entretien régulier de votre chauffe-eau et chaudière. Vous pouvez souscrire un contrat d’entretien auprès d’une entreprise spécialisée dans ce domaine.

Sachez que les tuyaux de gaz ont une date de péremption qui est affichée sur chaque conduit. Pensez donc à respecter cette date et à procéder aux remplacements nécessaires, même s’ils sont encore en bon état. Enfin, si vous utilisez du gaz en bouteille, vous devrez aussi changer régulièrement le tuyau de gaz rattaché à votre appareil de cuisson ou autre équipement fonctionnant avec ce combustible. 

Découvrez par la suite : Pourquoi choisir un chauffe-eau électrique ?