Faire face au stress et à l’anxiété liés au COVID-19

L’émergence de COVID-19 et les changements majeurs qui en découlent dans notre vie quotidienne peuvent être stressants pour les gens.

Le stress en ces temps imprévisibles est une réaction normale, mais vous pouvez mettre en œuvre des techniques qui peuvent vous aider, vous, vos collègues, vos employés, vos amis et votre famille à traverser ces moments difficiles.

Le déroulement de cette pandémie peut amener les individus à éprouver une gamme de réactions émotionnelles accompagnées de symptômes pouvant survenir à différents niveaux de gravité. Vous pouvez vous retrouver choqué, effrayé ou traumatisé par cette expérience. Vous pouvez même alterner entre ces sentiments, passant de la peur de ce que l’avenir pourrait vous réserver à la constatation plus tard à quel point vous pouvez-vous adapter à la nouvelle normalité. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour faire face efficacement au stress et à l’anxiété provoqués par COVID-19.

Réactions courantes aux événements stressants

Votre réponse et les réponses des personnes dans votre vie peuvent varier en fonction d’une multitude de facteurs, y compris le risque perçu de COVID-19 pour vous-même et les autres, la situation financière, les antécédents de santé mentale, le soutien familial/social et ceux qui aident avec le COVID-19 comme les fournisseurs de soins de santé.

Réactions courantes :

  • Déni, choc, engourdissement
  • Se sentir vulnérable, en danger
  • Anxiété, panique, inquiétude
  • Difficulté de concentration
  • Retrait, isolement
  • Se souvenir d’autres traumatismes de la vie
  • Maux de tête, fatigue, troubles du sommeil
  • Impuissance, désespoir
  • Tristesse, pleurs, désespoir
  • Irritabilité, colère
  • Changements d’appétit
  • Être hyper-alerte
  • Les stratégies d’adaptation

Le stress et l’anxiété sont des réponses courantes à des événements effrayants comme COVID-19. Il est important de se rappeler que psychologiquement parlant, l’anxiété et le stress ne sont pas des émotions. L’anxiété et le stress sont des réponses physiologiques aux menaces physiques ou émotionnelles. Notre corps se met en mode combat ou fuite lorsque nous subissons un danger psychologique, tout comme il le fait lorsque nous subissons un danger physique. Plus nous pouvons prendre conscience de nos émotions et les traiter efficacement, plus vous pouvez gérer efficacement votre anxiété.

Des moments comme ceux-ci peuvent provoquer beaucoup de peur, mais la façon dont nous gérons notre peur peut faire une grande différence dans la détresse psychologique que nous vivons. Beaucoup d’entre nous sont enclins à penser de manière excessivement inquiète sans la pandémie de COVID-19, mais cela peut être encore plus probable compte tenu de la situation mondiale actuelle. Autant que possible, essayez d’être conscient de vos pensées, de vos émotions et de ce que votre corps vit. La plupart du temps, nous sommes en pilote automatique et ne savons pas que nos esprits tournent en rond sur les mêmes problèmes. Inspirez et expirez lentement et profondément.

Vérifiez avec votre corps et voyez si vous maintenez une tension dans vos épaules, votre poitrine ou votre mâchoire. Que vous dit votre corps ? Vous ressentez de la peur, de la tristesse, de l’impuissance ? Quel est le récit qui vous passe par la tête ? Êtes-vous inquiet pour avenir ou catastrophique ? Ralentissez, respirez et comptez jusqu’à dix. C’est maintenant le bon moment pour vous rappeler qu’il y a des choses que vous pouvez contrôler, mais beaucoup que vous ne pouvez pas. Essayez de lâcher les choses que vous ne pouvez pas changer et changez les choses que vous pouvez.

Quelques autres bonnes pratiquent pour faire face en ces temps incertains

Parlez de vos sentiments

Utilisez le temps que vous avez peut-être passé pour vous rendre au travail pour parler de vos sentiments à vos amis ou à votre famille. Au lieu d’envoyer un SMS à un ami que vous n’avez pas vu depuis un moment, appelez-le. La distanciation sociale signifie qu’il est plus vital que jamais de s’assurer que vous êtes toujours connecté socialement par téléphone, chat vidéo ou en personne (le cas échéant).

Prenez soin de vous

Avoir peur peut vous pousser à agir de manière plus impulsive. Prenez soin de votre corps en surveillant ce que/combien vous mangez ; votre consommation d’alcool, de drogues, de caféine, de nicotine, de sucre et de médicaments. Assurez-vous de faire de l’exercice régulièrement en vous promenant dans votre quartier ou en instituant un entraînement quotidien chez vous. C’est aussi le moment idéal pour essayer cette pratique de méditation ou de pleine conscience.

Prenez une nouvelle

En période de peur, vous voudrez peut-être autant d’informations que possible, mais la lecture implacable de chaque article est susceptible d’exacerber votre anxiété plutôt que de la soulager. Obtenez des informations de qualité qui vous informent plutôt que de vous enflammer et essayez de limiter le nombre d’exemples quotidiens de lecture de l’actualité. Chaque fois dont vous lit quelque chose, vous augmentez peut-être votre anxiété, ce qui mettra du temps à se dissiper.

Pratiquez la gratitude

Essayez de trouver des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Essayez de recadrer l’abri en place comme une opportunité de passer plus de temps avec la famille, de rattraper le retard sur les projets de la maison ou de sortir et de faire de l’exercice.

Utilisez l’auto-compassion

Essayez de vous donner de la latitude et de la gentillesse pendant cette période. Ne vous attendez pas à ce que votre niveau d’énergie et votre concentration sur les tâches quotidiennes soient les mêmes qu’avant. Attendez-vous à ce que certains jours soient meilleurs que d’autres.

Conseils pour travailler à distance

Il y a beaucoup de choses hors de notre contrôle en ce moment, mais avoir une routine cohérente peut nous aider à nous sentir plus en contrôle. La routine et la structure sont particulièrement importantes pour les enfants en ces temps incertains, alors essayez de maintenir une routine autant que possible.

Faites des pauses

Pour de nombreuses personnes au travail, de petites pauses se produisent naturellement lorsque nous interagissons avec nos collègues et passons d’une tâche à l’autre. Il est tout aussi important de faire des pauses lorsque vous travaillez à domicile.

Fixez des limites

Dans la mesure du possible, essayez de définir une limite entre votre journée de travail et votre temps personnel. Si votre ordinateur est à votre table de cuisine, il est très facile de ne jamais avoir l’impression d’être en arrêt de travail, alors essayez de respecter vos heures de travail habituelles.

Utilisez le chat vidéo

Nous ne savons pas combien de temps le travail à distance va durer, mais il est important de rester connecté à d’autres personnes, y compris nos collègues. Les e-mails en particulier rendent très difficile le discernement du ton de quelqu’un, mais la cohésion créée par les petites interactions quotidiennes peut être perdue si nous ne voyons pas les signaux sociaux de l’autre.

Avertissez les autres

Utilisez un tableau blanc ou placez une note sur la porte de votre bureau pour informer les membres de votre famille lorsque vous travaillez. Pour plus des informations, découvrez le guide complet pour tout savoir sur le  logiciel sirh en entreprise.